Des poissons qui lavent l’eau !

Voici, enfin – peut-être – une initiative intelligente.

Des carpes et des Gardons contre la pollution de la fontaine de Nîmes

Espérons de tout cœur que ça marchera et souhaitons bon appétit à ces valeureux poissons…

Ils ont du boulot… Dans l’eau !

Pour la FONT des MERLES, pour toutes les sources de la  garrigue nîmoise pour le bon état sanitaire des nappes phréatiques, la seule solution est l’extension du réseau d’assainissement collectif, malgré son prix pour la collectivité, pour les particuliers… mais c’est une question de survie incontournable.

Et, en attendant, dans la FONT des MERLES, si on mettait des piranhas qui sont très voraces?

Aucun risque pour les sangliers, depuis la pollution, ils ne s’approchent pas de la source !

Les élus non plus d’ailleurs !

 

Article mis à jour, le 2 mars 2012

Lire les articles précédents :
La nature se défend ?

Si la pollution ne s'était pas manifestée visiblement (FONT des MERLES 21/11/2011) on aurait du se contenter des résultats d'analyse...

Fermer