ALERTE POLLUTION

Intervention urgente demandée à la source Font des Merles

La FONT des MERLES, source pérenne, est née en 1999 du creusement du bassin de dégravement d’ENGANCE, en amont du cadereau d’Uzès.  La présence de cette source revêt une importance primordiale puisqu’elle est la seule qui soit située sur le domaine public. Facilement accessible, elle a bénéficié d’un début d’aménagement en mai dernier et au terme des travaux, elle devrait constituer un véritable havre de paix dans un décor de pinèdes magnifique.

 Les pollutions diverses atteignant les nappes phréatiques, les sources sont des témoins intègres de l’état sanitaire du sous-sol.

 Si la FONT des MERLES  attend depuis 7 mois la fin de son aménagement, la pollution n’a pas attendu. Dés le 19/11/2011, nous avons constaté la présence d’une pollution très visible qui proviendrait, semble t’il, du dysfonctionnement de fosses septiques ou même d’une vidange de fosse.

     Ainsi, la FONT des MERLES a rempli sa mission en témoignant de façon incontournable sur ces pollutions permanentes qui affectent notre belle garrigue.

    On ne peut qu’espérer que les services techniques concernés pourront intervenir rapidement et efficacement pour éradiquer cette pollution afin que cette source retrouve une eau plus limpide.

    Dans la garrigue nîmoise, cohabitent les hommes et les sangliers.

    Depuis mai dernier, la FONT des MERLES est beaucoup plus fréquentée par les sangliers que par les hommes. C’est logique, les sangliers ont beaucoup plus de temps libre !!

    Mais depuis l’apparition de la pollution, les hommes continuent d’utiliser l’eau de leurs forages… les sangliers ne s’approchent plus de la source !  Ils n’ont pas besoin de faire analyser l’eau de la source pour savoir qu’il y a danger.

    Quelle est l’attitude la plus logique ?  Cherchez l’erreur !

    Mais n’est-ce pas dans les erreurs et les échecs que l’homme trouve " son chemin de Damas " ?  Ça peut faire réfléchir !

    Vivement le retour de l’EAU CLAIRE … pas seulement pour les sangliers !

Article mis à jour, le 5 décembre 2011

Lire les articles précédents :
TERRES DE ROUVIÈRE

Ce domaine s’étend sur environ 60 hectares il appartient à l’autorité militaire.  L’armée a cessé depuis longtemps toute activité sur...

Fermer