Le Collectif pour les Sources

Quelques NÎMOIS regrettent parfois fort amèrement de ne pas figurer sur la liste des 100 qui font bouger NÎMES.

Certes toute sélection, tout classement, peuvent comporter des erreurs, des oublis, voire des rejets !  Mais tout de même il faut mériter cet emblème.
En ce qui me concerne, je ne suis pas parmi les 100 et c’est absolument normal.

Et pourtant je regrette de n’y point figurer, car cela signifie que le COLLECTIF pour les sources que je représente n’arrive pas encore à faire bouger les NÎMOIS sur le problème des SOURCES de GARRIGUE, sur l’état sanitaire du sous-sol, sur la protection des nappes phréatiques, en un mot sur le problème de l’EAU.
Cette EAU qui nous est indispensable et qui n’intéresse personne parce qu’on peut en user et en abuser en ouvrant tout simplement un robinet.
Le COLLECTIF pour les SOURCES pense toujours que la prise de conscience des NÎMOIS sur ces problèmes majeurs pourrait passer par la connaissance des SOURCES … Chimère?…Utopie?…

Au lieu de s’invectiver sur le T.C.S.P., sur l’éventuelle gare de NÎMES… à MANDUEL, sur les travaux publics qui n’en finissent pas ou sur les handballeurs-parieurs, il serait préférable de se préoccuper de notre EAU pour nous et pour les générations futures.
Pour 2013, nous ne faisons pas acte de candidature pour être sur la liste des 100, mais si le comportement des NÎMOIS évoluait favorablement vers le respect de l’environnement et de l’EAU, nous serions pleinement satisfaits.

De toute façon, le COLLECTIF continuera ses activités.

Giovani GARELI
COLLECTIF pour les SOURCES.

Article mis à jour, le 5 octobre 2012

Lire les articles précédents :
Les diverses pollutions

Notre société moderne est extrêmement concernée par les pollutions très diverses qui ne nous interpellent pas de la même façon....

Fermer